fbpx

En mai dernier, 13 étudiants volontaires de troisième année ont participé à une semaine enrichissante de cours chez notre partenaire suédois, the European College of Osteopathic Medicine.

Au cours de ce « Workshop », nos étudiants ont alterné cours théorique, pratiques mais aussi découverte de la région et de la culture suédoise. Un vrai condensé de la vie suédoise en quelques jours !

Pour vous conter ce séjour, qui de mieux qu’une étudiante avec une belle plume ?

Avant de laisser la parole à Océane, nous souhaitons remercier :
• notre partenaire, l’ECOM ;
• sa cofondatrice et ostéopathe animalier, Anna Gullberg ;
• son cofondateur et ostéopathe, Mr Vincent Staf ;
• Jenny Andersson, ostéopathe animalier à Alingsås ;
• les écuries Stall Charlottenberg qui ont accueilli nos étudiants et leur ont permis de manipuler leurs magnifiques chevaux.

Vous souhaitez découvrir le quotidien de nos étudiants à l’ISEMA ? Suivez notre page Instagram !

À l’ECOM, nos étudiants ont suivi les cours théoriques

Anna Gullberg présente une technique d’ostéopathie équine

« Il était une fois… La Suède. 

Mai 2021, le grand jour pour nous, troisièmes années à ISEMA. Après des mois de préparation et d’attente, nous sommes enfin devant le tableau de bord de l’aéroport, direction la Suède. Une semaine entière consacrée à nos études, à notre formation à l’étranger, à l’apport de nouvelles connaissances. Nous sommes impatients, stressés pour certains (le trajet en avion n’a pas été de tout repos) et excités comme un retour passager à l’enfance. Nous nous connaissons tous mais à ce moment-là, nous ne savons pas encore combien ce voyage va nous changer, nous rapprocher, nous faire tisser des liens que nous n’aurions jamais crus possible en temps normal.

Cette semaine dans un pays du nord, c’était pour beaucoup une opportunité mais pour certains, un vrai défi.

Des cours entièrement en anglais, une nouvelle expérience pour nos étudiants

Il a fallu plus de témérité pour quelques-uns d’entre nous mais au final, ce fut un succès complet pour tout le monde. Alternant cours théoriques et pratiques, nous avons absorbé tout le savoir que nous pouvions, bu les paroles de nos professeurs avec attention, même si parfois, dans cette autre langue, il nous est arrivé de fatiguer devant l’effort demandé.

De ce voyage, je n’en retiens que le positif et finalement, je crois que c’est le plus important. Je nous revois dans le parc de l’école, à découvrir des canards et des oiseaux comme si c’était la première fois que nous en voyions. Je revois un van, témoin direct de karaoké, de fous rires et même parfois, de quelques frayeurs… Je revois des restaurants, des verres cassés, des secrets échangés. Une traversée à bateau remplie de belles photos, de sourires et d’amitiés. Une randonnée au milieu de paysages insolites. Et même, de jolies perles tissées qui n’auront de sens que pour ceux qui les portent.

Alors oui, tout n’a pas été rose et parfait.

Mais n’est-ce pas là que réside le véritable secret d’un voyage inoubliable ?

Les écuries Stall Charlottenberg

Nos étudiants ont apprécié travaillé avec les chevaux suédois

Il y a bien eu des jours où nous avons cru ne jamais pouvoir prendre un train. Des jours où la fatigue parlait à notre place. Où la langue nous faisait barrière. Mais nous nous sommes toujours laissé porter par un même vent : la passion.

Nous avons appris un savoir-faire différent. Fait des rencontres enrichissantes, aussi bien professionnellement parlant qu’humainement. Certains ont réussi à dépasser leurs limites, d’autres à imaginer de nouvelles perspectives d’avenir. Nous n’avons pas tous les mêmes ressentis. Mais nous sommes d’accord sur une chose : ce voyage était le vrai plus de notre formation. Et il nous a tous, de manière différente, apporté quelque chose.

C’est sur le trajet du retour, les yeux encore pleins d’étoiles et le cœur rêvant à l’infini de cette semaine que nous nous sommes quittés avec la promesse de se retrouver bientôt pour une nouvelle opportunité, accompagnés de la belle équipe pédagogique de notre école. Une page se tourne, un livre se ferme. Merci à tous ceux qui ont permis ça. À tous ceux qui nous ont accompagnés, aidés et permis de nous améliorer. Merci pour cette belle aventure, cette belle histoire.  Et à très vite je l’espère pour un nouvel : “Il était une fois…” »

Océane

Testing de la colonne vertébrale

Océane conservera de précieux souvenirs de cette semaine d’échanges

Share This