À l’ISEMA, nos élèves sont en cours du lundi au jeudi. Tous les vendredis, nous leur avons demandé de trouvé un stage auprès de professionnels travaillant avec les animaux : SPA, centres équestres, cliniques vétérinaires,…

Après 6 mois de stage, nos élèves ont tous pris leurs marques. Nous leur avons donc demandé de nous raconter leur expérience. Dans leur journal, ils décrivent la réalité du travail de leur maître de stage, les éléments qui les inspirent, qui leur plaient, ou ceux qu’ils apprécient moins.

Nous avons donc décidé de vous partager leur témoignage régulièrement sur notre Blog. Peut-être leurs histoires vous donneront envie de travailler avec les animaux et, peut-être, de rejoindre notre formation !

Cette semaine, nous partons voir Marine, en stage à la centre équestre de Salleboeuf.

« Actuellement étudiante à l’ISEMA en première année d’Ostéopathie Animale, je réalise depuis le mois de décembre un stage dans un centre équestre. Il se situe dans la commune de Salleboeuf, sur le domaine de Rhodes. J’y suis de 9h du matin jusqu’à 18h le soir.

J’effectue différentes missions relatives à la vie du club. Cela me permet de découvrir leur fonctionnement et de faire connaissance avec le milieu équin que je connaissais peu jusque-là. Le matin en arrivant nous nourrissons les chevaux avec des granulés. Puis, nous rentrons les chevaux qui ont passés la nuit dans le manège. Ensuite, nous nettoyons les stalles des chevaux du club et des Shetlands. Ces tâches non relatives à l’ostéopathie me permettent d’approcher les chevaux en totale autonomie et de me familiariser avec leur caractère. Une autre personne s’occupe des boxes des chevaux de particuliers. Cela nous occupe jusqu’à midi, après cela on nourrit tous les chevaux avec du foin, soit environ une cinquantaine de chevaux et poneys.

Des chevaux en toute liberté

Après la pause déjeuner, nous redonnons à nouveau des granulés à tous les chevaux. L’après-midi est consacrée aux poulains qui sont dans l’écurie depuis le début de l’hiver et à sortir au pré les chevaux qui n’ont pas été sortis. Ensuite, on nettoie le manège avant de passer avec le tracteur sur le sable, pour préparer le sol avant les cours. Le soir on nourrit à nouveau avec du foin toute l’écurie.  Enfin, quand l’après-midi est calme, on regarde certains particuliers monter leur cheval et si l’on n’est pas trop fatigués, on peut monter pendant le cours du soir.

J’apprécie particulièrement mon stage pour l’accueil que me réserve mes maitres de stage tous les vendredis et pour la confiance que j’acquiers avec les chevaux. La confiance au contact de tous les animaux sera un élément déterminant de ma réussite professionnelle entant qu’Ostéopathe Animalier. »

Merci Marine pour ton retour et ton travail au centre équestre !

L’équipe de l’ISEMA